Joseph Manga est le Chef du village depuis 2015.

Lors des évènements armés qui ont gravement touchés la Casamance à la fin des années 1980, Joseph a du fuir, comme tous les habitants de Gouraf, abandonnant tout ce qu’il possédait.

Ayant été estampillé « Rebelle » et craignant pour sa sécurité ainsi que pour celle de sa famille, Joseph s’est retrouvé en exil pendant plusieurs années en Gambie voisine.

Aujourd’hui devenu Chef du village après le décès de Claude Diatta, son prédécesseur, il se démène tant bien que mal pour  la renaissance du village et éviter, notamment, que ce dernier ne devienne un simple quartier de Boutoute, la commune voisine.

S’il est maçon de formation,c’est un véritable touche à tout, comme bon nombre de ses compatriotes au Sénégal et ne rechigne jamais à donner un coup de main quand il le faut.

Joseph est avant tout un médiateur et ses attributions l’amène la plupart du temps, à faire le lien entre l’administration et les habitants du village.Il est aussi le garant de la cohésion sociale du village et doit défendre les intérêts communs et ceux de chacun, lors des réunions de la communauté rurale.

Enfin Joseph est d’un naturel optimiste qui sait profiter de ce que la vie lui offre.