Le village de Gouraf

Gouraf est un petit  village meurtris par les évènements armés qui ont agité la Casamance il y a plus de 20 ans. Déserté par ses habitants, le village était devenu une position militaire.

Aujourd’hui, les habitants reprennent tout doucement possession de leur terre.

La création du jardin a déjà permis aux femmes du village, d’exercer une activité en dehors de la période de récolte des noix de cajou.

Grâce au jardin, elles bénéficient d’une nourriture gratuite, ce qui leur permet d’avoir plus d’argent pour le quotidien et d’améliorer leur alimentation et celle de toute la famille.

Enfin, avec les excédents de production, les femmes vont pouvoir vendre les légumes sur le marché et ainsi pouvoir disposer d’une rentrée d’argent qui leur permettra de financer l’entretien du jardin, l’achat de matériel ou tout autre besoin communautaires.

Le village de Gouraf possède énormément d’atouts. Les habitants tirent déjà profit des nombreux arbres fruitiers qui s’y trouvent. La terre est fertile et ne demande qu’à être cultivée.

D’autre part, situé dans un îlot forestier, bordé de rizières et de nombreux petits étangs où vivent  une multitude d’espèces d’oiseaux, le village dispose d’un écosystème exceptionnel qui doit être absolument préservé.

piste d’accés – Gouraf