L’association Conte de Fées a commencé un travail de sensibilisation auprès des villageois et notamment auprès des personnes qui coupent les arbres pour faire du charbon, afin de mettre en place une gestion durable de la forêt.

Si les vieilles habitudes ont la dent dur et que le chemin de la facilité est la voie privilégiée, nous expliquons sans relâche la nécessité d’une gestion durable de la ressource et insistons pour que soit appliqué le principe simple : un arbre coupé, 2 arbres plantés.

Les villageois ne sont pas forcément retissant à cette idée, ils demandent simplement à être guidés.

C’est pourquoi, avec la construction du puits, le reboisement de certaines parcelles sera l’autre priorité lors de notre prochain séjour au Sénégal.

D’autre part, Gouraf possède un écosystème exceptionnel avec la présence, notamment, d’une multitude d’oiseaux.

Nous essaierons donc, dans l’avenir, de valoriser cette richesse en implantant, par exemple, 2 ou 3 éco-lodges  entièrement gérés par les habitants.

Enfin, les habitants de Gouraf font partie de l’ethnie originelle de la région de Ziguinchor et son patrimoine culturel est encore très présent. La sauvegarde et la mise en valeur de ce patrimoine culturel sera totalement inscrit dans les actions menées par l’association et particulièrement dans la pédagogie appliquée à l’école.