Le projet d’école

Partie la plus ambitieuse du projet, elle n’est cependant pas encore la priorité.

En effet, nous souhaitons d’abord consolider le lien social dans le village de Gouraf et bénéficier d’un recul suffisant sur les actions communautaires misent en œuvre pour être certain d’assurer la pérennisation du projet.

Cette école permettra donc, dans un premier temps, à 24 enfants de bénéficier d’une scolarité gratuite pendant 4 ans (cycle collège).
À la fin de ces 4 années, les enfants devront obtenir leur brevet des collèges. Ils seront alors accompagnés en fonction de leur projet individuel, pour intégrer un lycée, une entreprise ou un club de foot.

L’école

Les pensionnaires de l’école se verront dispenser un enseignement scolaire, professionnel ainsi qu’un apprentissage du football. Ils seront pris en charge à l’âge de 12 ans. L’école accueillera les enfants du lundi au vendredi. Le développement affectif et émotionnel des enfants étant une valeur primordiale, ils  devront pouvoir retourner dans leurs  familles chaque week-end en moins de 2 heures.
C’est pourquoi, les enfants qui intègreront l’école, habiteront dans un rayon de 100 km maximum autour de l’école. Ne seront donc concernés, que les enfants vivants en Casamance.

L'internat - intérieur
L’internat – intérieur

L’apprentissage professionnel aura sa place dans le cursus des élèves. Des artisans locaux interviendront régulièrement afin de dispenser les bases de leur savoir-faire. Ils seront rémunérés pour leurs interventions et profiteront eux aussi de la création de l’école.

Les enfants seront sensibilisés à la préservation de l’environnement. Ils apprendront à connaître la faune et la flore qui les entourent et participeront à des opérations de reboisement et de nettoyage avec les villageois.

Très vite, un système de parrainage sera mis en place pour prendre entièrement en charge le coût annuel d’un élève.

Le réfectoire
Le réfectoire

 

A terme, notre volonté est de permettre aussi aux filles d’intégrer l’école. Si l’internat mixte ne semble pas une solution adaptée, elles pourront par contre être scolarisées à la journée, comme dans n’importe quelle école.

La différence avec le système mis en place pour les garçons, c’est que nous ne pourrons recevoir que des filles vivant à Gouraf ou dans les villages limitrophes.

 

L’originalité de notre démarche

Elle consiste à s’appuyer sur la partie « football » du projet et d’essayer de convaincre 24 joueurs évoluant dans le championnat de ligue 1 française, de devenir parrains. Ceci permettra de donner une dimension humaine encore plus grande au projet.

Le coût annuel d’un pensionnaire comprends la pension complète à l’école durant toute une année scolaire, le salaire des professeurs et de manière générale les salaires de toutes les personnes travaillant pour l’académie, une paire de chaussure, des soins éventuels et tous les petits imprévus pouvant survenir au quotidien.

Ce cout annuel est de : 1 500 €